La négativité sur internet


Il y a beaucoup de choses que je ne comprends pas dans notre monde et il y en a une en particulier qui m’échappe… la négativité motivée par la jalousie et l’ego. Moi je ne suis pas une personne jalouse, pas envieuse, pas négative. Souvent je suis sensible à la critique, mais pas n’importe laquelle, celle qui est motivée par la jalousie ou l’envie, celle qui n’est pas vraiment rationnelle ou constructive, celle là m’échappe vraiment.
Par exemple moi, j’ai plutôt toujours tendance à soutenir les gens, à soutenir les beaux projets, les gens qui font le changement, ceux qui font une différence. Je complimente les artistes que j’aime et que j’admire, félicite ceux qui réussissent et j’encourage ceux qui essayent. Je suis pas jalouse, je ne critique pas ceux qui font mieux que moi ou qui font ce que j’aimerais faire. Et pourtant je suis la première à en souffrir. Depuis toujours je souffre de la négativité des gens jaloux, de ceux qui essaient de me mettre des bâtons dans les roues. Je ne peux pas plaire à tout le monde, et tout le monde ne me plaît pas. En revanche quand il s’agit de m’attaquer ou de me rabaisser parce que je pense faire quelque chose de bien et qui a de la valeur, humaine, créative, signe de changement… quand je m’efforce – et c’est pas tous les jours faciles – de faire bouger un petit peu les choses ou de créer des opportunités autour de moi; quand c’est à ce niveau là ça blesse.

J’essaye d’investir mon énergie dans des projets qui me sont chers et je fais toujours les choses avec bonne conscience. Je ne pense pas mériter la jalousie des autres, ou souffrir de leur frustration intérieure non expliquée… pourtant c’est le cas. Je m’efforce de rester silencieuse la plupart du temps car je ne veux pas montrer que cela m’atteins, mais parfois c’est trop et comme c’est tellement injuste, et que je déteste l’injustice, je ne peux pas m’empêcher de réagir un minimum. C’est dommage et décevant de telles réactions, ce n’est pas constructif et c’est triste. On devrait plutôt se serrer les coudes, se soutenir en tant qu’humains, en tant qu’artistes, en tant que créateurs… se féliciter, se supporter, s’encourager et pas l’inverse.

Et depuis quelques années, je suis choquée de voir toute la négativité sur Internet. Je suis choquée quand je passe un peu de temps sur les réseaux sociaux (chose donc que j’ai appris à ne plus faire) car c’est désolant, c’est triste, c’est frustrant, c’est même incompréhensible la violence que je lis parfois dans les commentaires des gens.
A l’heure ou internet est partout et à fait des miracles par le passé, et en fait encore, il est pourtant si important d’utiliser cet outil de la bonne façon. Pour faire changer les choses, pour donner la parole certes, mais la bonne parole, pas la méchanceté, pas la frustration des gens derrière leur écrans… seulement maintenant internet est devenu un déversoir à haine. Les mots sont de plus en plus violents et horribles, les gens parlent mais ne réfléchissent même plus à la portée de leurs idées… Chaque post sur internet reçoit son lot de négatif, son taux de haine et c’est à n’en plus finir. A tel point que tout devient aujourd’hui sujet de débat, de critique, d’argumentations. En fait aujourd’hui tout le monde et n’importe qui donne son avis sur tout et n’importe quoi. L’amour se fait malheureusement trop rare, on a plus la paix de rien dire ou de rien poster sans recevoir une avalanche de commentaires. On ose plus exprimer nos opinions car fatigués de débattre. Les gens commentent comme si ils déversent leur frustration du quotidien à travers des commentaires de haines et de jalousie.

Aujourd’hui les gens pensent avoir le droit de décider pour vous de votre vie et vos choix. Jusqu’à choisir votre façon d’être, de vivre, de vous habiller, de tout. Tout est sujet à la critique et au débat. Chacun se vexe de tout et de rien, chacun à son mot à dire, chacun se sent offensé pour rien du tout. Je clique d’ailleurs que très rarement, voir en fait plus du tout, sur “lire les commentaires” sur les réseaux sociaux car c’est à en déprimer ou à en manger son clavier. Pour moi la règle de base est pourtant simple: like ce que tu aimes, ne t’attardes pas sur ce que tu n’aimes pas. ET C’EST TOUT. Next. Pas besoin ni pour vous, ni pour les autres, de perdre son énergie dans la négativité. Pourquoi entretenir ça? Et puis n’oublions KARMA. Parce que faut bien se dire que chaque dose de négatif envoyé dans l’internet, c’est une dose de négatif qui va tôt ou tard nous revenir en pleine figure. D’où le fait que si on entretenait des relations de paix et d’amour, on en recevrait encore plus et au final c’est comme ça que les choses devraient êtres.

Moi avant j’entretenais parfois des relations d’énergie négative… parce que les choses me touchaient et que je réagissais avec de la rancœur ou de la vengeance… Mais j’ai plus envie aujourd’hui d’entretenir des sentiments mauvais, qui au final me pourrissent, et m’empêchent de passer à autre chose. Ca reste dans notre tête et puis on arrive pas à digérer car ça nous ronge, et au final on vaut pas mieux à ce moment là que l’attaquant. On se rabaisse à son niveau et on va à notre tour attirer du négatif. Alors c’est pas évident à faire, mais comme des gens proches de moi (et sages) me disent toujours: faut leur envoyer de l’amour aux haineux! Faut contre balancer leur énergie néfaste avec du positif, et y a que comme ça qu’on s’en sort et qu’on passe à autre chose. En envoyant du positif, on créé un bouclier anti négativité. Alors même à nos “ennemis” et aux “jaloux” il faut leur envoyer de l’amour. Il faut avant tout continuer à avancer et continuer a faire les choses avec le coeur, et dans la justesse. On a besoin de l’approbation de personne, personne ne doit nous dicter notre façon de faire et de vivre. Faut faire les choses qui nous rendent heureuses. Faut combattre l’ombre avec la lumière et continuer de briller!


Share the love

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *